À propos des partenaires et bailleurs de fonds

Partenaires

Fondation autochtone de guérison (FADG)
Un, basé à Ottawa, société nationale sans but lucratif privé géré par les Autochtones créé en 1998 et a fourni un financement par le gouvernement fédéral du Canada dans le cadre de Rassembler nos forces – Le plan d’action du Canada. La Fondation autochtone de guérison a reçu le mandat d’encourager et de soutenir, par des contributions de recherche et de financement, communautaire autochtone a dirigé des initiatives de guérison qui s’attaquent aux effets des abus physiques et sexuels subis dans le système des pensionnats indiens du Canada, y compris les répercussions intergénérationnelles. L’ FADG cessera ses activités en Septembre 2014.

Bailleurs de fonds

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada (AADNC)
AADNC soutient les peuples autochtones ( Premières nations, Inuits et Métis ) et les résidants du Nord dans leurs efforts pour:

  • améliorer bien-être social et la prospérité économique ;
  • développer des collectivités plus saines et plus durables, et
  • participer plus pleinement au développement politique, social et économique du Canada – au bénéfice de tous les Canadiens.

AADNC est l’un des ministères fédéraux responsables d’aider le gouvernement des obligations et des engagements du Canada envers les Premières nations, les Inuits et les Métis, et pour assumer les responsabilités constitutionnelles du gouvernement fédéral dans le Nord. Les responsabilités d’AADNC sont largement déterminés par de nombreuses lois, accords négociés et de décisions légales. La plupart des programmes du Ministère, représentant une majorité de ses dépenses – sont livrées par des partenariats avec les communautés autochtones et les ententes fédérales -provinciales ou fédérales-territoriales. AADNC travaille aussi avec les Autochtones en milieu urbain, les Métis et les Indiens non inscrits ( dont bon nombre vivent dans les zones rurales ).

Patrimoine canadien
Le ministère du Patrimoine canadien offre des politiques et des programmes relatifs à la radiodiffusion et des médias interactifs, les arts et les industries culturelles, les objets du patrimoine et des espaces, les langues officielles, la participation de la citoyenneté et de l’identité, les droits des peuples autochtones, les initiatives de la jeunesse et du sport, ainsi que les cérémonies nationales et des symboles.
Le portefeuille du Patrimoine canadien comprend le ministère et les grandes institutions culturelles nationales. Ensemble, ils font la promotion de la culture, les arts, le patrimoine, les langues officielles, la citoyenneté et la participation ainsi que les Autochtones, les jeunes et les initiatives sportives.

À propos de la FAE

Notre mandat
La Fondation autochtone de l’espoir ( FAE ) d’ un organisme de bienfaisance national autochtone dont les buts sont d’éduquer, de sensibiliser et de compréhension de l’héritage des pensionnats, y compris les effets et les répercussions intergénérationnelles sur les peuples inuits et des Premières nations, des Métis et, et à soutenir la processus continu de guérison des survivants des pensionnats indiens. S’acquitter de ce mandat contribue à la réconciliation entre les générations des peuples autochtones, et entre les peuples autochtones et non – autochtones au Canada.

Le FAE s’acquitte de ce mandat : en travaillant en partenariat avec les Premières nations, les Inuits et les Métis, les communautés et les organisations à travers le Canada et les activités entreprise de communication, de recherche et de politiques qui soutiennent le développement et la mise en œuvre de nos programmes d’enseignement. Toutes ces activités sont informés par les expériences et les histoires de survivants des pensionnats indiens, leurs familles et les communautés.

Notre travail est guidé par des principes éthiques et des principes pour travailler avec les survivants et les communautés autochtones. Ces lignes directrices éthiques sont basées sur :
1 ) une profonde inquiétude et compassion pour, et respect de vieillesse, survivants, leurs familles et les communautés, et
2 ) une compréhension claire de la nécessité et l’importance de la tradition orale des peuples autochtones. Nous prenons comme principe fondamental que le travail de la FAE doit contribuer à la santé, la sécurité, le bien-être et la guérison des survivants, leurs familles et les communautés, et à promouvoir la réconciliation au Canada.

À propos de programme éducative

Au cours de la dernière décennie, la Fondation autochtone de l’espoir a oeuvré en collaboration avec les Survivants, les communautés autochtones, les chercheurs, les conservateurs (de musées) et les éducateurs à élaborer des ressources pour accroître la sensibilisation du public et la connaissance de l’histoire et de l’héritage du régime des pensionnats indiens. C’est donc avec plaisir que la Fondation annonce le lancement de son nouveau et unique programme éducatif, 100 ans de pertes – Le régime des pensionnats au Canada.

Élaboré en collaboration avec une équipe multidisciplinaire représentative du domaine de l’éducation et de l’expérience du travail de musée et inspiré du modèle d’éducation dans les musées, le programme comprend deux volets principaux : une trousse éducative et une exposition mobile. Tout au long des étapes d’élaboration, c’est-à-dire celle de la recherche, de la planification, de la conception et de l’élaboration de 100 ans de pertes, la FAE a travaillé de très près avec les élaborateurs de programmes d’études, les chercheurs et les conservateurs de musées des Premières nations, des Inuits et des Métis et elle a puisé dans la richesse des témoignages des Survivants. Elle s’est assurée que ce programme était élaboré en respectant les cultures et que le matériel didactique reflétait avec précision et exactitude les expériences vécues par les Survivants. En plus, les Survivants des pensionnats ont été représentés pour le processus de révision. En effet, les textes de la trousse éducative et de l’exposition ont été soumis à une révision et à une vérification rigoureuses effectuées par la Division de la recherche de la Fondation autochtone de guérison.

Cette exposition mobile bilingue et programme d’études est conçue de façon à sensibiliser le public à l’histoire et à l’héritage des pensionnats. Elle comprend des ressources éducatives connexes pour les étudiants de la 9e à la 12e année. L’exposition contient huit blocs thématiques (4 dans chaque langue officielle) ainsi qu’un mur ondulé qui présente des lignes du temps entrelacées; cette ressource éducative est disponible en location pour des activités ou des événements d’une durée d’une semaine, comme la Semaine de sensibilisation aux cultures autochtones.  Les trousse éducative 100 ans de pertes, destiné aux jeunes Canadiens âgés de 11-18, comprend une chronologie, des vidéos, y compris des témoignages de survivants, et un guide de l’enseignant avec six plans variés de leçon (12-24 heures d’activités), des ressources pédagogiques et des activités d’extension.

Lieux

Lieux courants/à venir :

  • Musée canadien de l’histoire – Gatineau (QC) 5 – 29 juin, 2014
  • Penticton Museum and Archives – Penticton, (BC) 4 avril  – septembre 1 2014

Lieux de Présentation Précédents :

  • Montreal Holocaust Memorial Centre – Montreal (QC) 3 avril – 1 mai 2014
  • Commission de vérité et reconciliation du Canada, L’événement national de l’Alberta – Edmonton (AB) 27-30 mars 2014
  • Ottawa-Carleton District School Board – Ottawa (ON) – 15 – 25 octobre 2013)
  • University of Regina, 5th Parallel Gallery – Regina (SK) – 29 septembre – 18 octobre 2013)
  • Laurentian University, Laurentian University Library – Sudbury (ON) –  30 septembre – 4  octobre 2013
  • La Commission de vérité et réconciliation du Canada, événement national – Vancouver (BC) – 18-21 septembre 2013
  • Canadian Teachers Federation – Ottawa (ON) – 8-9 juillet 2013
  • Red Deer College, 100 College Blvd,  Red Deer, AB (5-9 juin 2013)
  • La Commission de vérité et réconciliation du Canada, événement national – Montreal (QC) – 24-27 avril 2013
  • Nipissing University – North Bay (ON) – avril 2013
  • Rocky View Schools – Airdire (AB) février 2013
  • Parlement du Canada – Ottawa (ON) novembre 2012
  • Moose Jaw Museum and Art Gallery – Moose Jaw (SK), 12 octobre – 9 novembre 2012
  • Brandon Friendship Centre – Brandon (MB) 24-25 octobre 2012
  • Hull Child and Family Services – Calgary (AB), 11-12 octobre 2012
  • Atlantic Regional Residential School Commemoration Event – Dartmouth (NS) – 12-14 septembre 2012
  • Algoma University, Sault Ste Marie (ON) – 3-6 août 2012
  • La Commission de vérité et réconciliation du Canada, événement national, Saskatoon (SK), juin 2012
  • Association for Native Development in the Performing and Visual Arts – (exposition s’affiche à l’Hôtel de Ville de Toronto), juin 2012
  • Western University, London (ON), juin 2012
  • Mi’kmaq/Maliseet Healing Networking Centre, Mawiw Council of First Nations – Elsipogtog, Miramichi, Fredericton, (NB), mai – juin 2012)
  • La Commission de vérité et réconciliation du Canada, événement regional – Victoria (BC), avril 2012
  • Journey of Heroes – Abbotsford (BC), mars 2012
  • University of Alberta – Edmonton (AB), mars 2012
  • University of Manitoba – Winnipeg ( MB), février 2012
  • La Commission de vérité et réconciliation du Canada, événement national – Halifax (NS), octobre 2011
  • Algoma University – Sault Ste Marie (ON), juillet 2011